3 façons d’arrêter de manger ses émotions

S’il y a bien quelque chose de complexe à comprendre, c’est l’alimentation émotionnelle. Je ne parle pas ici de troubles alimentaires tels que la boulimie ou l’anorexie. Je parle plutôt cette relation amour-haine avec la nourriture. Cet apaisement à la fois immédiat et culpabilisant. Je suis convaincu que vous savez qu’il faut manger plus de légumes et idéalement ne pas manger un sac de jujubes, de biscuits ou de croustilles 1 heure avant le coucher. Malgré tout, c’est ce qui se passe de temps à autre. Ces actions sont souvent irrationnelles, c’est-à-dire qu’elles prennent place sans l’usage de votre raison. Car votre raison, elle, sait que manger un sac de jujubes ne vous fera pas sentir bien. Mais cette boule intangible que vous ressentez dans votre ventre, elle, est puissante et agit presque inconsciemment sur vos actions.

La chose certaine dans cette situation, c’est que peu importe la suggestion de recette de remplacement, la diète detox tendance ou la cure sans sucre, ça ne changera rien à long terme. Pour vous libérer de ces rages incontrôlables, je vous propose les 3 trucs suivants.

Manger en pleine conscience

Cette technique consiste à utiliser de façon aiguisée chacun de vos sens à chacune de vos bouchées de chacun de vos repas. Par exemple, si vous mangez une fraise, vous l’observerez, la sentirez, l’entendrez bouger entre vos doigts et sentirez sa texture avec votre langue et l’intérieur de votre bouche. Vous prendrez ensuite conscience de votre sécrétion de salive, de l’activation de votre système digestif, de votre façon de mâcher et de votre façon d’avaler. Ainsi, vous reprendrez contact avec l’action de manger. De plus, cet exercice développe la présence à soi, similaire à la méditation.

La libération émotionnelle

Cette technique intuitive est plus difficile à tester soi-même, mais c’est possible de le faire. Elle consiste à se libérer d’ancrages émotionnels qui sont en lien avec l’alimentation ou avec des expériences du passé. Pour que ces techniques soient efficaces, elles doivent se faire dans un état de relâche et de détente, un peu comme lorsque l’on médite. Lorsque vous êtes dans cet état, essayez de dire à voix haute votre intention au présent. Par exemple, ça pourrait être: « Je ne mange plus de sucre », « Je mange que des aliments bons pour moi », « Je suis bien dans ma peau et suis un modèle de santé ». Peu importe, il faut que la phrase ait du sens pour vous. Lorsque vous la direz à voix haute, prenez conscience du senti. Prenez conscience de ce que votre corps vous dit, de ce que vous ressentez émotionnellement. Lorsque vous êtes capable d’identifier cette émotion, essayez de prendre l’image de cette émotion et envoyez-la dans les airs. Je sais, ça a l’air ridicule comme ça. Mais sachez qu’une émotion, ce n’est ni tangible, ni rationnel, ni matériel. Il serait donc complètement illogique d’essayer de se libérer émotionnellement de façon rationnelle.

Il est aussi possible de vous mangiez vos émotions à cause d’un traumatisme encore plus ancré qu’une mauvaise relation avec la nourriture. Il se peut que cela soit issu d’un choc du passé, que vous avez refoulé et évité depuis plusieurs années. Dans ce cas, je vous propose de vous faire suivre par un thérapeute ou coach compétent en la matière.

Défaire le moule

Que se passait-il si vous disiez à vos parents et grands-parents que vous êtes au meilleur de vous-même? Je veux dire: si vous vous mettez dans cet état de relâche et de détente, et que vous vous visualisiez en train d’affirmer à vos parents et grands-parents votre intention, ça vous ferait quoi? Est-ce que le moule parental que vous avez en matière de santé et bien-être vous permet de réellement accepter ce qui se passerait si vous mangiez de façon vraiment saine, ou si vous preniez vraiment soin de vous?

Encore une fois, lorsque vous vous imaginerez en train de leur dire votre intention, prenez conscience de votre senti. Prenez conscience de ce que vous ressentez. Prenez l’émotion qui vous habite, et envoyez là dans les airs.

Comprenez bien ceci: les sentiments négatifs qui vous habitent lorsque vous effectuez un des exercices proposés plus haut vous empêchera de vos rendre où vous voulez. Comment voulez-vous réussir à changer lorsque vous ne concevez pas pouvoir vivre le changement que cela induirait dans votre vie?

Bonne réflexion!

Pierre-Hugues

#alimentation #bienêtre #mangersesémotions #nutrition

Posts récents

Voir tout

Pensée du jour

Un court article sur ce qui habite mes pensées ces temps-ci. Je te partage cela rapidement, car ma copine termine de travailler dans 2 minutes et je dois quitter. Ai confiance en qui tu es vraiment. P

Suivez-nous
  • Facebook - Umanovo
  • YouTube Centre Umanovo
  • LinkedIn - Umanovo
S'inscrire au blog

Copyright © 2020 Umanovo

Umanovo Inc. est une entreprise enregistré au Québec, avec un centre principal au 1623 Rue Sheppard, Québec, QC G1S 1K4